téléchargement.png

Contact@yogaseve.com

Tél : 06 10 01 23 52 

© 2019 YOGASEVE. Tous droits réservés.

Pratiquer le yoga de façon régulière et progressive pour ne plus avoir mal au dos


La sédentarité, l’absence d’activité, est à l’origine de la plupart des maux du dos, car elle entraîne un affaiblissement des muscles en général, ceux qui maintiennent le dos en particulier. La plupart du temps, les douleurs du dos proviennent des muscles, ligaments et articulations du dos qui ne sont plus assez habitués à bouger et se « fatiguent » donc rapidement.


Le cercle vicieux du mal de dos chronique s’installe : on réduit son activité par peur d’avoir mal et la réduction de son activité entraîne une raideur plus importante de l’articulation. C’est ainsi que la raideur engendre elle-même une limitation de la mobilité, et la survenue d’un seuil douloureux plus bas. Au moindre mouvement les ligaments, les capsules enraidies sont “trop” sollicités et douloureux, ce qui réduit encore l’envie de faire des mouvements et cela conduit à un cercle vicieux.

Le yoga va permettre de restaurer un cercle vertueux dans lequel assouplissement, absence de douleur, reprise de confiance, mouvement sera la nouvelle logique. Il vous suffit de pratiquer le yoga de façon régulière et progressive pour ne plus avoir mal au dos. Mobiliser les articulations, même lombaires, n’est pas préjudiciable. Ce qui l’est, c’est l’inverse, c’est-à-dire ne pas bouger.


Lorsque l’articulation est raide, les ligaments sont rétractés. Ils enraidissent l’articulation qui perd de sa mobilité. Dès que vous allez faire un mouvement demandant une amplitude plus importante qu’à votre habitude, vous allez solliciter vos ligaments. Si vous le faites de façon trop forte et trop intense, vous risquez de les déchirer car ils ne sont pas élastiques. Le yoga évite cela en les étirant progressivement et lentement car, si les ligaments ne sont pas élastiques, ils sont progressivement extensibles.


Lorsque vous êtes raide, lorsque vous souffrez de douleurs chroniques, assouplissez le rachis dans toutes ses directions grâce au yoga enseigné de façon traditionnelle. Depuis la nuit des temps, ces postures existent, elles sont bonnes et efficaces à condition de les pratiquer régulièrement.