Yoga : une solution au stress

Le terme anglais "stress" provient du latin "stringere" qui signifie étreindre amoureusement sur son cœur ou encore étreindre pour étouffer. L'étymologie laisse apparaître une relation entre une sensation d'étouffement et une souffrance morale, entre quelque chose de corporel et quelque chose de psychique.


Apparu en Grande-Bretagne au XVIIIème siècle dans l'industrie métallurgique, le terme "stress" a d'abord servi à désigner une force, une pression qui produit une tension conduisant à la déformation de l'objet travaillé. Ce concept est ensuite entré au XXème siècle dans le langage médical par extension.


Le stress est un processus par lequel une situation exterieure à un individu produit sur celui-ci une tension psychologique, laquelle a des conséquences physiques et/ou psychiques plus ou moins graves.


"yoga" vient de la racine sanskrite "yug" qui veut dire unir. Ainsi, l'Inde qualifie de Yoga différentes disciplines qui proposent pour finalité la réalisation de l'unité.

Parmi ces yogas, le Hatha Yoga, la discipline qui permet de maîtriser l'esprit et le corps, à travers notamment la tenue de postures (asana) et la pratique d'exercices respiratoires (pranayama).


Or, cette unité du corps et de l'esprit qui s'étiole sous l'emprise du stress.


Alors en quoi le yoga permet de se libérer des tensions liées au stress ?


D'abord, le yoga permet de prendre conscience de notre façon d'être et de réagir, ce qui constitue un préalable indispensable à l'évacuation du stress. La personne qui est stressée n'a souvent pas conscience de ce qui se passe en elle parce que comme nous l'avons dit précédemment c'est un processus qui s'installe progressivement et très souvent les premiers signes sont extrêmement banaux. C'est pourquoi on le les voit pas.

Dans la mesure ou le stress représente un phénomène dont les manifestations sont propres a chacun, il convient que cette personne développe la perception des messages que lui adresse son corps et son mental. Ceci afin mettre en œuvre des réactions de défense pour contrôler et maîtriser ce qu'il ressent, ce qu'il vit intérieurement et ainsi, ne pas être déstabilisé et calmer l'agitation du mental.

Cette prise de conscience est une étape fondamentale pour le yoga. Le yoga donne l'occasion de se livrer à une observation de soi-même, guidée par un état d'esprit bienveillant. C'est une expérience qui peut déboucher sur une prise de conscience libératrice.


La posture met à l'écoute du corps, à la prise de conscience du corps physiques et de ses énergies (tensions musculaires, corporelles, respiratoires). Elle nous fait ressentir l'unité profonde du corps et du mental que le stress a brutalement rompu, nous faisant perdre le contrôle de nos pensées, de notre émotivité, avec les déséquilibres physiologiques plus ou moins graves qu'il provoque.

L'état de relâchement ou de contracture est perçu avec plus d'acuité. Contrôlant notre rythme respiratoire, son ralentissement, nous maîtrisons plus facilement les perturbations de notre mental. Les messages corporels deviennent plus audibles : accélération des battements du cœur, emballement de la respiration, contractions des muscles, gorge et mâchoires serrées, enchaînement accéléré des pensées, insomnie, irritabilité, angoisse...

Progressivement, le pratiquant acquiert l'expérience consciente de ses émotions. Il développe le sens du corps. Ainsi, lors d'un stress brutal et violent, il contrôle plus facilement son angoisse. Ralentissant sa respiration, son cœur bat moins vite, le calme intérieur revient, il est plus serien.


Ayant développé la conscience de soi par la pratique d'asana et de pranayama, le pratiquant contrôle mieux "ses nerfs" et affronte avec plus de calme et de lucidité la situation stressante.


La pratique de cette discipline millénaire représente l'un des remèdes les plus sûrs, l'une des préventions les plus efficaces contre le stress.


téléchargement.png

Contact@yogaseve.com

Tél : 06 10 01 23 52 

© 2019 YOGASEVE. Tous droits réservés.